Changeons de valeurs

Poster un commentaire

16 mai 2013 par wirriyamu2011

Il y a quelques semaines, le président Sassou Nguesso parlait sur le perron de l’Elysée du principe de non ingérence dans l’affaire des biens mal acquis. Je l’ai dit à ce moment là, je pense que sur la ligne du principe cette position est la bonne.

Toutefois, il faut souligner le caractère inopérant de ce principe si aucun principe moral ne semble habiter nos dirigeants. Il existe un nom pour caractériser certains comportement. On parle d’anti valeurs. Des comportements qui bien souvent relèvent de la structure privée de nos dirigeants mais qui n’en jettent pas moins une lumière particulièrement insoutenable sur leur conception du monde, de la vie et de l’équilibre des choses.

Chez certains peuples certains comportement sont qualifiés de sorcellerie en ce qu’ils attirent sur vous soit le silence consterné soit la malédiction

Il en va ainsi de cette affaire d’anniversaire , qui relève de la sphère privée, qui révèle la disposition d’esprit de certains qui dans la conception d’un tel projet ne se sont jamais posé de question sur son caractère immoral, dévastateur et au final avilissant à tout point de vue.

Qu’est ce qui fait qu’à un moment on s’assoit pour se dire « Oui dans un pays comme le Congo, on peut dépenser xxx millions (ou milliers) d’euro pour faire une fête »?

J’en suis convaincu. Ce qui détruira nos pays, ce n’est pas la misère mais la rapacité qui la génère et qu’elle a entraîné et qui se glisse partout. Combien de gens vivant ailleurs (en Europe par exemple) ont été victime de la rapacité de leur propre famille qui a tout simplement englouti le fruit d’un travail d’une difficulté inimaginable? Combien de veuves ont été privé de tout juste parce que des parents rapaces ont tout engloutit? Combien de malades sont morts parce que des rapaces ont tout pris ?

Cette rapacité s’accompagne d’un sentiment de dépassement de la honte et d’une capacité à détourner son regard de la misère avoisinante. On s’enferme dans des cites hors de prix derrière des murs hauts où le bruit de la climatisation couvre tout le reste.

En tant qu’individu, en tant que membre de ces pays, nous nous demandons si nous mêmes seront capables de bien nous comporter si un jour nous étions confronté à des responsabilité. La question est individuelle et chacun d’entre nous doit travailler à y  répondre parce que si on n’y est pas préparé , il est plus simple de céder à la facilité.

Je rêve de valeurs nouvelles pour nous pour demain, pour nos pays car là bas aussi nous méritons d’avoir une morale et la foi en nous mêmes, en notre  loyauté envers nos serments.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :