Le temps de la Honte

2

4 avril 2012 par wirriyamu2011

Le temps est donc venu pour les maliens de ressentir ce sentiment de honte que d’autres pays autour d’eux ont expérimenté ces dernières années. Ce sentiment que nous ressentons quand nous voyons des personnes illégitimes, incultes et non choisies se proclamer ce qu’ils ne sont pas.

Jusqu’ici le Mali avait vécu dans le sentiment de fierté légitime d’être un pays qui avait choisi le mode démocratique pour régler les problèmes politiques. Tant et si bien qu’il n’y avait plus de problèmes politiques. Toute la classe politique ayant finit par s’allier dans un consensus qui donnait l’impression de verrouiller la démocratie. Ce blocage a eu pour traduction première une  défiance croissante en la compétition électorale qui est devenue aux yeux de tous une sorte de jeu entre les puissants appuyés par les corrompus et corrupteurs. Ainsi au Mali, aucune élection depuis 2002, n’a pu présenter un taux de participation supérieur à 40% (http://www.essor.ml/politique/article/elections-le-taux-de-participation). Clairement, les maliens ont choisi la démocratie mais n’ont pas été suffisamment prêts à la faire grandir, à la faire vivre et à la domestiquer.

Il est manifeste qu’il existait deux Mali. Le mali d’un personnel politique de très grande qualité et le mali d’une population lasse. Très lasse de ne plus vivre libre dans son pays. Elle était prisonnière de cette image de démocratie parfaite véhiculée par les médias et claironnée.  Les maliens ont laissé faire pour garder intacte leur réputation et celle de leur pays. Leur silence, leur complaisance a conduit à une impunité totale et à une surdité exagérée des régimes successifs. Ne plus écouter son peuple est facile surtout quand celui-ci ne dit plus rien. Le peuple malien ne disait plus rien se contentant de regarder se faire et se défaire les destins au gré des intrigues et des complots.

Ce qui s’est passé ces dernières années au Mali est pire que tout et nous avons honte de nous être tus pendant si longtemps : Air cocaine, scandale du fonds SIDA, installation d’AQMI et les deal qu’elle entraîne, rapports sans suite du vérificateur général. Personne n’a hurlé dans la rue à Bamako pour exiger que les rapports du vérificateur général connaissent une suite judiciaire. On s’est tu et on a regardé.

Aujourd’hui, voilà où nous en sommes. En train de patauger dans la honte et l’humiliation. Le matin, nous sommes humiliés par les touaregs et le soir nous sommes honteux de voir Sanogo et le CNRDRE nous dicter leur loi sans que nous puissions lui dire que nous ne les avons pas choisi. Avons-nous choisi ceux qu’il a chassé ? Pas sûr. Que faire face à cette honte ? Que faire ?

Aux maliens de se mettre en situation de dire aux militaires ainsi qu’aux hommes politiques leur volonté. La première des choses qui me parait nécessaire de demander est que Sanogo laisse le pays à des gens qui peuvent le gérer, à des civils qui inscrivent à nouveau le pays dans un ordre constitutionnel et institutionnel respectueux du droit (cela signifie fin des arrestations et détentions arbitraires, réouverture du parlement, dissolution du CNRDRE). La seconde chose est de veiller à associer les militaires à ce gouvernement civil afin de leur permettre de « prendre leurs responsabilités » comme ils aiment à le proclamer. La troisième chose à faire est de faire la guerre aux rebelles touaregs. La guerre peut se faire par les armes et continuer par la négociation mais sans rapport de force, il ne sert pas à grand-chose de discuter avec  les rebelles. Les maliens possèdent, et c’est une chance à saisir, la capacité morale de mettre en place cette solution. A eux de la saisir. ASanogode se montrer patriote et aux autres de se montrer engagés !

Les maliens méritent de vivre en paix et de choisir leurs dirigeants. Ils ont le devoir de rester vigilants face à ceux-ci. Ils ont la responsabilité de veiller sur leur pays, sur leur destin par tous les moyens. Aujourd’hui plus que jamais, le Mali a besoin de ses fils qui doivent remplacer la honte par la bravoure.

Publicités

2 réflexions sur “Le temps de la Honte

  1. idoin dit :

    Très beau texte. Merci.

  2. Raphaelle dit :

    Bonjour,
    Pourriez-vous me communiquer une adresse mail ? Je voudrais vous inviter à participer à un débat organisé par Newsring.fr sur les récents évènements maliens.
    http://www.newsring.fr/monde/608-la-communaute-internationale-doit-elle-intervenir-au-mali/reperes

    Merci !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :